ArcelorMittal (Dunkerque)

  • 79,4 millionsen 2013
  • 232 000employés en 2013
  • 60 pays60 pays
  • Secteur de l'acierGroupe mondial

Une problématique spécifique

ArcelorMittal souhaitait remplacer l’unité vieillissante de valorisation en électricité des gaz sidérurgiques issus de son site de Dunkerque.

Il s’agissait de permettre l’augmentation de la performance énergétique et industrielle du site tout en limitant les émissions polluantes et en améliorant le bilan environnemental.

Une approche novatrice

Pour cela, deux tranches identiques ont été installées, d’une puissance unitaire de 394 MWe, composées chacune de :

Une chaudière révolutionnaire

La spécificité de la centrale DK6 réside essentiellement dans sa chaudière, dimensionnée et calculée pour brûler, alternativement ou ensemble, des gaz sidérurgiques et/ou du gaz naturel.

Des bénéfices tangibles

Flexibilité

Une plus grande souplesse avec la possibilité de brûler du gaz sidérurgique ou du gaz naturel ou les deux en même temps. Un moyen efficace de s’adapter au rythme de production.

Environnement

Une installation particulièrement propre, permettant de traiter les gaz industriels, tout en rejetant très peu de polluants.

Performance

Un rendement très élevé grâce à un dispositif particulièrement performant et économique.

Economie

Les risques sont minimisés grâce au contrat de Tolling entre ArcelorMittal et Global Energy.

L'investissement total est de l'ordre de 450 millions d'euros. La centrale est en fonctionnement depuis le printemps 2005.